Le héros et sa « victoire sur le handicap »

Le héros et sa « victoire sur le handicap »

Quel est le point commun entre les films français Monsieur Je-sais-Tout, mettant en scène un jeune adolescent autiste découvrant le foot, Tout le monde debout, avec Franck Dubosc en faux paraplégique séduit par une sportive (elle, vraie paraplégique) ; De Rouille et d’os, avec Marion Cotillard en dresseuse d’orques amputée des deux jambes ; enfin le fameux Intouchables, avec François Cluzet enEn savoir plus surLe héros et sa « victoire sur le handicap »[…]